Loi de finances 2020
Finances

Loi de finances 2020 : les changements apportés

L’État tenterait d’apaiser les situations financières cette année en apportant quelques modifications sur la fiscalité. En liste, faites un aperçu des réelles descriptions de ces dernières.

Les finances des particuliers se verront plus légères

Plusieurs mesures fiscales sont imposées notamment :

  1. La baisse d’impôt sur le revenu ou IR des salariés modestes à raison de 14 à 11 % soit 300 euros de moins ;
  2. La simplification de la déclaration de revenus par la dispensation de la déclaration annuelle ne concernant toutefois pas les travailleurs indépendants et les revenus fonciers ;
  3. La suppression de taxe d’habitation pour tous les Français ou précisément les 80 % d’entre eux ;
  4. La baisse progressive du droit de partage lors de divorce à raison de 2,5 % cette année vers 1,1 % dans deux ans ;
  5. Le régime fiscal classique appliqué pour les contrats d’assurance-vie souscrits avant le 1er janvier 1983 hors les primes déjà perçues ;
  6. L’attractivité des bons de souscription d’action ou BPSE grâce à une décote sur le prix d’exercice par rapport au prix d’acquisition ;
  7. Le régime du report d’imposition à qui profite l’apporteur où il ne doit pas alors régler immédiatement l’impôt sur la plus-value constatée de l’apport.

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *